Il existe en France, en Drôme provençale, un territoire montagneux préservé du mistral et de la canicule… Une oasis de soleil et de lumière aux senteurs de lavande et de thym... Au pied du mont Ventoux, ce territoire abrite Montbrun-les-Bains, l’un des plus beaux villages de France perché à 600m d’altitude. Depuis l’époque romaine, ses eaux thermales soulagent les rhumatismes, les voies respiratoires et les troubles dermatologiques pour le plus grand soulagement de nombreux curistes qui y viennent tous les ans.

Rénovés depuis 1987 et exploités par le second groupe thermal français (VALVITAL), les thermes de Montbrun-les-Bains accueillent chaque année de nombreux curistes. Les thermes sont agréés par l’Afssaps et pris en charge par la Sécurité Sociale pour les cures sous contrôle médical. A ce jour, outre une activité globale de remise en forme, les deux indications thérapeutiques prises en charge concernent les domaines de la rhumatologie et de la sphère ORL.

Sur les 20 dernières années, et sûrement depuis plus longtemps, la composition minérale de l’eau est particulièrement stable et équilibrée. L’eau thermale de Montbrun a un profil sulfurée calcique riche en silice. La richesse en minéraux et en oligo-éléments lui confère des propriétés remarquables dans ses sphères de prédilection mais aussi dans les troubles dermatologiques et la protection de la peau. Son profil minéral se situe entre l’eau thermale d’Avène et celle d’Uriage.